Le son

 Avant de se projeter dans un développement destiné à éclaircir le concept de la diversité musicale des instruments, il est important de définir le son. Nous allons alors déterminer son origine et expliquer comment l'oreille est capable de le percevoir afin de nous permettre de l'entendre.

 

Voie         Oreille

Commentaire de l'image

Nous allons définir l'origine d'un son à l'aide de cette représentation. En effet, lorsque nous parlons, nous produisons des sons. Ces sons sont créés par la vibration du milieu où ils se propagent. Pour arriver jusqu'à l'oreille, cette vibration crée des compressions et dépressions des molécules l'entourant, qui se déplace de proche en proche. Grace au schéma ci-dessus, nous pouvons voir que ces compressions et dépressions représentent une onde, il s'agit d'une onde périodique de type sinusoïdale.

On peut alors conclure que le son est une vibration de molécule du milieu où il se propage. De plus, il se propage sous forme d'onde appelée " onde sonore ".

 

Commentaire de l'image

A l'aide de ce schéma sur l'oreille, nous allons expliquer comment le son arrive à être perçut. Comme nous le voyons sur le schéma ci -dessus, le pavillon qui ressemble à un entonnoir capte et condense les vibrations vers le conduit auditif qui les guide jusqu'à une membrane appelé le tympan. Cette membrane vibre alors. Derrière le tympan s'effectue toute une mécanique. D'abord, un petit os ressemblant à un marteau et se nommant ainsi se situe derrière la membrane. Lorsque la membrane vibre, le marteau vibre également. Il met ensuite en mouvement le deuxième os, c'est l'enclume, puis le troisième os que l'on nomme l'étrier. Grace à cette disposition, la vibration du tympan est amplifiée.

Derrière l'étrier se trouve la cochlée, ressemblant à un récipient en forme de colimaçon. La cochlée contient un liquide dans lequel baignent des petits cils. Lorsque l'étrier appui sur la membrane de la cochlée, le liquide se déplace et donc les cils vibrent.

Jusqu'à présent c'était un mécanisme, maintenant cela devient électrique. En vibrant, les cils vont produire de petites décharges électriques qui sont transmises au cerveau. En fonction de la décharge électrique, le cerveau interprète le son.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site